en_GBfr_FR
ZA du Grand Champ // F-01640 Jujurieux
contact@coolea.com
+33 (0)4 74 37 15 50

BIO-CLIMATISATION

Qu’est ce que le rafraîchissement adiabatique ?

Un principe 100% naturel !

Pourquoi la température est plus basse près de l’eau ?
Parce que l’énergie nécessaire à l’évaporation de l’eau est extraite de l’air chaud, qui en conséquence se refroidit. 

Ce principe naturel permet donc de rafraîchir l’air dès que sa température augmente.

On parle aussi de rafraîchissement d’air par évaporation (RAE), de climatisation naturelle et écologique, ou encore de bio-climatisation.

Un fonctionnement simple

Pour reproduire le principe naturel d’évaporation, on utilise un ventilateur qui fait passer l’air
chaud à travers un échangeur humide.
 

Le fonctionnement est donc simple: un ventilateur, un réservoir d’eau, une pompe de circulation, et des échangeurs en cellulose.
Il n’y a pas de risque de saturation en humidité, car le renouvellement d’air est permanent (un hygrostat peut également réguler l’appareil).
L’air est ensuite distribué dans le bâtiment à travers un réseau adapté : gaines textiles, diffuseurs, gaines acier galvanisé …

Le bâtiment est mis en surpression: 

si les ouvertures existantes ne sont pas suffisantes, il faut prévoir un système d’extraction asservi à la marche des appareils.

 

A l’intersaison, on passe en mode:

– free-cooling: seul le ventilateur est en action, il n’y a pas d’eau. Cette « fraîcheur gratuite » permet d’introduire directement l’air frais extérieur (la nuit ou à l’intersaison) dans le bâtiment … et ainsi éviter de déclencher inutilement la climatisation.

– ou même free-heating, pour introduire l’air chaud extérieur, quand sa température est supérieure à celle de l’air intérieur.

Une efficacité croissante

Plus l’air est chaud, plus la bio-climatisation est efficace. 

Sous nos climats, l’humidité relative (HR) baisse lorsque la température augmente. La capacité de rafraîchissement par évaporation sera donc maximale lorsqu’il fait chaud.

L’air soufflé est frais quelque soit la température de l’air extérieur : 

sa température dépend de la température et de l’humidité relative (HR) de l’air extérieur.
Par exemple, lorsqu’il fait 32°C avec une hygrométrie de 30%, la température au soufflage de l’appareil sera de 21°C.


L’efficacité est également garantie grâce:

-aux échangeurs CELdek®de la marque MUNTERS (disponibles sur la gamme ADIABOX®) qui ont une très haute capacité d’évaporation,

-et aux moustiquaires qui évitent l’encrassement des échangeurs, facilitent l’entretien, et garantissent une efficacité dans le temps.